Écrit par Diana Bocco
3 février 2020

La Thaïlande est un pays de contrastes. Alors que la plupart des gens imaginent des plages de sable blanc et des journées ensoleillées en pensant à la Thaïlande, ce paradis tropical est aussi abrite des villes cosmopolitesde grands palais et d’anciens temples, des sentiers de randonnée qui disparaissent dans les montagnes brumeuses et certains des meilleurs magasins d’Asie du Sud-Est.

Même si votre premier arrêt est Bangkok, cela vaut la peine d’envisager de visiter d’autres villes en utilisant Bangkok comme base pour explorer le pays. Du bord de mer de Hua Hin à Chiang Mai, en passant par les escapades à la plage comme les villes de Krabi et de Phuket, de nombreuses destinations attendent d’être découvertes.

Planifiez vos voyages avec notre liste des meilleures villes de Thaïlande.

Remarque : Certaines entreprises peuvent être temporairement fermées en raison de récents problèmes de santé et de sécurité à l’échelle mondiale.

1.Bangkok

Vue nocturne de Bangkok
Vue nocturne de Bangkok

Il y a beaucoup de choses à faire à Bangkok, un métropole animée où des gratte-ciel de métal et de verre côtoient des temples centenaires. Wat Phra Kaew, mieux connu sous le nom de Temple du Bouddha d’émeraude, est considéré le temple le plus sacré du pays et un incontournable pour les visiteurs de la capitale thaïlandaise. Il est situé dans l’enceinte du Grand Palais, la résidence officielle des rois de Siam jusqu’en 1925.

Aujourd’hui, le complexe du temple et du palais est une sorte de musée vivant, où les cérémonies royales ont toujours lieu, et les visiteurs peuvent se promener dans les salles, les pavillons et les cours de la royauté la plus riche du monde. Wat Pho, qui abrite un Bouddha couché de 46 mètres de long recouvert de feuilles d’orse trouve à 10 minutes à pied du Grand Palais et un autre incontournable.

Pour ceux qui ont envie de faire du shopping, Bangkok abrite un certain nombre de centres commerciaux massifs, ainsi que le le plus grand marché du week-end en plein air au monde. Avec plus de 8 000 étals de marché vendant de tout, de l’artisanat et des antiquités aux accessoires et meubles pour animaux de compagnie, le marché du week-end de Chatuchak est le meilleur endroit pour négocier les meilleurs prix de souvenirs de la ville.

Khao San Road, au cœur de Bangkok, est un autre endroit idéal pour le shopping et la cuisine de rue, populaire auprès des routards et des touristes – c’est aussi très animé la nuit, avec de la musique live, des artistes de rue et de nombreux restaurants en plein air.

Hébergement : Où séjourner à Bangkok ? Meilleurs quartiers et hôtels

2. Ayuthaya

Wat Chaiwatthanaram au coucher du soleil à Ayuttthaya
Wat Chaiwatthanaram au coucher du soleil à Ayuttthaya

L’une des excursions d’une journée les plus populaires au départ de Bangkok, l’ancienne ville d’Ayutthaya vaut certainement une visite. UNE Site du patrimoine de l’UNESCO s’étendant sur 289 hectaresle complexe massif de ruines est situé sur une île entourée de trois rivières.

Ayutthaya était la capitale de la Thaïlande depuis sa fondation en 1351 jusqu’à ce qu’elle soit rasée et incendiée par l’armée birmane en 1767. Bien que de nombreux bâtiments aient été détruits et de nombreux objets volés au fil des ans, les temples massifs et les tours en stuc qui subsistent sont toujours impressionnants.

L’un des temples les plus connus d’Ayutthaya est Wat Chaiwatthanaram, avec un prang de 35 mètres de haut (flèche en forme de tour) et huit chapelles en forme de chedi au cœur de la structure. Wat Mahathat, un temple plus petit, est célèbre pour la tête d’une statue de Bouddha prise dans les racines d’un arbre.

3. Chiang Maï

Parc national de Doi Inthanon
Parc national de Doi Inthanon

La ville décontractée de Chiang Mai est facile à naviguer et considérée comme la base idéale pour les amateurs de plein air. Elle est entourée de parcs nationaux, de cascades et de montagnes parsemées de temples historiques, dont Doi Inthanon, la plus haute montagne de Thaïlande. Le trekking dans les tribus montagnardes est également une activité populaire ici, où les visiteurs ont la possibilité de parcourir les collines et les montagnes locales pour atteindre les villages des tribus.

Chiang Mai ne cassera pas le budget des voyageurs ; il est très végétarien et offre des options éthiques pour se rapprocher de la nature. Alors que de nombreuses villes de Thaïlande proposent des promenades à dos d’éléphant éthiquement douteuses, Chiang Mai est abrite un certain nombre de sanctuaires d’éléphants situé profondément dans la montagne, où les visiteurs peuvent interagir avec des animaux sauvés dans leurs habitats naturels.

Célèbre pour ses nombreuses écoles de cuisine thaïlandaise, Chiang Mai est également une excellente destination pour voir des temples, notamment le Wat Phra Singh doré du XIVe siècle et le Wat Phra That Doi Suthep au sommet d’une montagne.

Hébergement : les hébergements les mieux notés à Chiang Mai

4.Hua Hin

Des cocotiers sur la plage de Hua Hin
Des cocotiers sur la plage de Hua Hin

Située à 200 kilomètres au sud de Bangkok, Hua Hin n’était autrefois qu’un petit village de pêcheurs tranquille jusqu’à ce que le roi Rama VII l’adopte comme destination d’escapade estivale.

Au cours des dernières décennies, Hua Hin a devenir une destination balnéaire populairefavorisée par les familles, les couples et ceux qui veulent accéder à la mer sans le chaos de la vie nocturne et les sables très fréquentés que vous trouverez souvent sur les îles.

En raison de sa proximité avec la capitale, les habitants de Bangkok s’y rendent souvent le week-end, de sorte que la ville a tendance à être occupée toute l’année. Pendant la saison sèche (décembre à mi-mars), Hua Hin est une destination de golf populaire.

La ville propose également un grand parc aquatique, deux centres commerciaux à thème (dont Plearn Wan, un centre commercial rétro en plein air qui imite les shophouses des années 1920 des immigrants thaï-chinois à Bangkok) ; un marché nocturne animé ; et le palais d’été royal en teck de Klai Kangwon, construit face à l’océan.

L’attraction principale ici, cependant, est le Plage de sable fin de 20 kilomètres qui s’étend jusqu’à la montagne Khao Takiap. De l’autre côté de la baie rocheuse – qui abrite un Bouddha géant, un temple et de nombreux singes qui gouvernent l’espace – se trouve la plage de Suan Son, qui appartient techniquement à l’armée thaïlandaise mais reste ouverte au public. C’est une destination idéale pour ceux qui recherchent le calme et la solitude sous le soleil.

5. Phuket

James Bond Island dans la baie de Phang Nga près de Phuket
James Bond Island dans la baie de Phang Nga près de Phuket

La plupart des gens qui viennent à Phuket Town sont juste en route vers les nombreuses plages de sable blanc des environs – mais la ville elle-même mérite une visite pour son magnifique patrimoine, évident pour quiconque se promène dans le centre de la vieille ville. Mélange d’architecture sino-portugaise et de shophouses du XIXe siècle, La ville de Phuket est toujours en effervescence mais n’a pas perdu son charme historique.

Le marché nocturne de la ville de Phuket ne fonctionne que le week-end, mais c’est toujours la meilleure destination de shopping. Vous y trouverez de tout, des souvenirs aux vêtements en passant par l’électronique, ainsi que certains des meilleurs plats de rue de Phuket. Et en raison de l’influence chinoise/cantonaise dans la région, cela signifie une variété incroyablement grande d’options – des dim sum aux pâtisseries colorées et roti (crêpes à base de lait concentré sucré) à la salade de papaye rafraîchissante.

Un certain nombre d’attractions modernes ont ouvert leurs portes dans la ville ces dernières années, notamment un musée « trick-eye » et une « maison à l’envers », mais le sanctuaire Jui Tui (scène centrale du célèbre festival végétarien annuel de Phuket) et le Le musée Thai Hua (installé dans un magnifique manoir sino-colonial) vaut également le détour.

Hébergement: Où loger à Phuket: Meilleurs quartiers et hôtels

6. Pattaya

Le Bouddha doré du temple Wat Phra Yai à Pattaya
Le Bouddha doré du temple Wat Phra Yai à Pattaya

Pattaya est peut-être mieux connue pour sa vie nocturne animée, mais la ville a aussi beaucoup plus à offrir sous la forme d’activités nautiques, d’un littoral sablonneux de quatre kilomètres de long et de nombreuses possibilités de randonnée – y compris une chance de marcher sur un massif doré escalier pour accéder au Bouddha doré de 18 mètres de haut au temple Wat Phra Yai. Les visiteurs peuvent également faire de la randonnée sur la colline de Pratumnak pour une vue imprenable sur la baie et la mer.

À seulement deux heures de Bangkok, Pattaya est une destination de week-end populaire. La plage centrale de Pattaya devient bruyante et bondée, mais les plages de Jomtien et de Naklua offrent une chance de regarder le coucher du soleil dans presque la solitude. Pour ceux qui veulent voir quelque chose de différent, le sanctuaire de la vérité est une salle en teck conçue comme un centre d’art et de foi et une vue imprenable juste au nord de la plage de Wongamat.

Pattaya offre également des sites inattendus sous la forme des jardins tropicaux Nong Nooch de style français du XVIIe siècle; un marché flottant; le plus grand parc aquatique de Thaïlande, avec 50 diapositives ; et sa propre petite île, Koh Larn. Situé juste en face de Pattaya, Koh Larn est la destination idéale pour le parachute ascensionnel, le jet ski et les massages sur la plage.

Hébergement : Où séjourner à Pattaya : meilleurs quartiers et hôtels

7. Kanchanaburi

Train sur le pont sur la rivière Kwai
Train sur le pont sur la rivière Kwai

La ville de Kanchanaburi est surtout connue pour abriter le « pont sur la rivière Kwai ». Construit par les Japonais pendant la Seconde Guerre mondiale en utilisant la main-d’œuvre des prisonniers de guerre, le pont était censé être une partie importante du tristement célèbre chemin de fer birman, qui relierait la Thaïlande à la Birmanie. Plus de 12 000 prisonniers alliés sont morts lors de la construction et de la reconstruction du pont, bombardé à plusieurs reprises.

Alors que le chemin de fer birman n’a jamais été terminé, les visiteurs d’aujourd’hui peut sauter dans un train local régulier qui traverse le pont. C’est un trajet pittoresque, bien que sombre, qui ne prendra que quelques minutes.

À proximité, le cimetière de guerre de Kanchanaburi et le centre ferroviaire Thaïlande-Birmanie offrent des informations détaillées sur l’histoire du chemin de fer et les prisonniers qui ont vécu et sont morts ici.

Le temple Wat Tham Phu Wa, situé à l’intérieur d’une grotte voisine, attire de nombreux visiteurs, tout comme le parc national d’Erawan, qui abrite la magnifique chute à sept niveaux du même nom.

8. Ville de Krabi

Temple de la grotte du tigre près de Krabi
Temple de la grotte du tigre près de Krabi

Authentique bourg thaïlandais à quelques minutes de la célèbre plage de sable blanc de Railay, Krabi est bien plus qu’un simple point de transit. Même si les superbes îles d’Ao Nang et de Koh Phi Phi vous appellent, la ville de Krabi mérite une visite pour avoir la chance de découvrir la véritable culture thaïlandaise.

La promenade de Krabi Riverside, où se tient tous les jours le marché nocturne de la ville, est un bon endroit pour se faire une idée de la ville – des bateaux, des résidents plus âgés pratiquant le Tai Chi et de petits stands de nourriture se mélangent ici en parfaite harmonie.

Wat Tham Sua (Tiger Cave Temple) se trouve au sommet d’une colline à seulement trois kilomètres du centre-ville. Prenez un tuk tuk ici pour une expérience thaïlandaise authentique, puis montez les 1 237 marches jusqu’au grand Bouddha doré.

Juste à l’extérieur de la ville, et accessibles en 15 minutes de trajet en bateau à longue queue, se trouvent les montagnes de Khao Khanab Nam, qui sont en réalité des collines calcaires de 100 mètres de haut avec un secret – un certain nombre de grottes, dont certaines ont convertis en temples, sont cachés à l’intérieur des montagnes.

9. Sukhothaï

Wat Mahathat à Sukhothaï
Wat Mahathat à Sukhothaï

Autrefois capitale de l’ancien Siam, la ville historique de Sukhothai est tout aussi magnifique qu’elle l’était il y a 700 ans. Alors que la ville moderne de Sukhothai Thani n’a pas grand-chose à offrir sous forme d’attractions, le parc historique qui y est rattaché attire des milliers de visiteurs chaque mois.

L’ancien royaume de Sukhothai couvre une superficie de 7 000 hectares, bien que la plupart des ruines – y compris 193 temples et structures – sont situés dans une zone de 70 mètres carrés.

Wat Mahathat (qui se traduit par « temple de la grande relique ») est le plus grand temple ici, conçu sur la base d’un mandala pour contenir les reliques du Bouddha. Le temple contient 168 statues en stuc, huit stupas entourant le grand central et une superbe salle à piliers qui sert de couloir. Le temple le plus ancien du parc, Wat Si Sawai, a été fondé à la fin du XIIe siècle et est célèbre pour ses trois prangs richement sculptés (flèches en forme de tour) qui représentent la trinité hindoue.

Les lacs de lotus, les terrasses et les stucs abondent ici et constituent une journée d’exploration parfaite. La plupart des grandes statues de bronze et de pierre des temples ont été transférées au Musée national de Bangkok, mais d’autres sont exposées au Musée national de Ramkhamhaeng, situé dans le parc lui-même.

10. Paï

Rivière Pai et ville de Pai
Rivière Pai et ville de Pai

Il y a de fortes chances que vous n’ayez pas entendu parler de la petite ville de Pai – et vous n’êtes pas le seul. Situé à droite sur les rives de la pittoresque rivière Pai, Pai est devenu un lieu de prédilection pour les routards et les explorateurs qui souhaitent découvrir une autre facette de la Thaïlande. Vous ne trouverez pas d’hôtels de luxe avec piscine ici, mais Pai compense cela avec de superbes collines parfaites pour la randonnée ; sources chaudes; et de nombreuses tribus montagnardes, y compris les villages Karen et Hmong, que vous pouvez visiter.

Le village de Santichon est l’une des attractions les plus populaires de la ville. Il se compose d’un complexe de maisons en argile et de boutiques qui mettent en valeur le mode de vie du peuple Yunan, un groupe ethnique du sud de la Chine ayant des liens importants avec la région de Pai. Plus de 2 000 personnes vivent dans le village en permanence, où elles cultivent du thé, proposent des promenades à dos d’âne aux visiteurs et alimentent à la main une grande roue en bois pour ceux qui sont assez courageux pour monter à bord.

Pour les meilleures vues de Pai, monter au Wat Phra That Mae Yenoù le grand Bouddha blanc au sommet de la colline offre également de superbes opportunités de photos.

11. Chiang Raï

Le temple blanc de Chiang Rai
Le temple blanc de Chiang Rai

Située près des frontières avec le Laos et le Myanmar, la grande ville de Chian Rai ne reçoit pas autant de trafic que les autres villes du nord. Les visiteurs qui s’y rendent auront l’occasion d’explorer des paysages époustouflants et attraper le lever du soleil au parc forestier national de Phu Chi Fa.

L’endroit le plus connu de la ville est peut-être le Wat Rong Khun (également connu sous le nom de « temple blanc »), qui n’est techniquement pas un édifice religieux mais l’idée originale d’un artiste visuel local. Le temple regorge d’images de Bouddha; un pont qui semble flotter au-dessus de l’eau et représente la traversée du purgatoire avant d’entrer dans la chapelle principale du bâtiment ; et des peintures murales élaborées avec des images colorées de vaisseaux spatiaux, Harry Potter et même des personnages de Guerres des étoiles et Homme araignée.

Un autre temple célèbre est Wat Huai Pla Kang, avec une statue de 23 étages de Kuan Yin, la déesse de la miséricorde, et une pagode de neuf étages.