Écrit par Lisa Alexandre
31 juil. 2020

Nous pouvons gagner une commission d’affiliation liens ()

La deuxième ville la plus importante de France après Paris est étonnamment méconnue. Bien que Lyon ne figure pas souvent sur les itinéraires touristiques, de nombreux trésors culturels attendent ceux qui prennent le temps d’explorer la ville.

Avec une histoire remontant à l’Antiquité romaine, Lyon a gagné une place sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville possède les plus anciennes ruines antiques de France, des quartiers médiévaux et de belles maisons Renaissance.

Les quartiers atmosphériques du Vieux Lyon (Vieux Lyon) situés le long du Rhône et de la Saône reflètent le riche patrimoine de la ville. Les quartiers Quartier Saint-Jean et Colline Croix-Rousse ont un caractère enchanteur, tandis que la Presqu’île incarne l’élégance du XIXe siècle. Ces quartiers historiques captivants sont les meilleurs endroits à visiter à Lyon pour goûter au charme d’antan de la ville.

Les plus heureux de tous les visiteurs sont ceux qui voyagent ici pour goûter à la célèbre cuisine. La célèbre Auberge du Pont de Collonges, étoilée au Michelin, à 10 kilomètres de Lyon, a été dirigée par le légendaire chef français Paul Bocuse pendant des décennies et reste une destination de choix pour les gourmands. L’authentique gastronomie lyonnaise se déguste également dans tout Lyon à bouchonspetits bistrots cosy qui servent des spécialités locales traditionnelles.

Explorez la ville avec notre liste des principales attractions touristiques de Lyon.

Voir aussi : Où se loger à Lyon

Remarque : Certaines entreprises peuvent être temporairement fermées en raison de récents problèmes de santé et de sécurité à l’échelle mondiale.

1. Musée des Beaux-Arts

Musée des Beaux-Arts
Musée des Beaux-Arts | Xuan Che / photo modifiée

L’impressionnant patrimoine culturel de Lyon est mis en évidence dans ce musée des Beaux-Arts, considéré comme le deuxième meilleur musée des Beaux-Arts de France après le Louvre. Sur la place des Terreaux près de l’Hôtel de Ville, le musée occupe le XVIIe siècle Palais Saint Pierreun ancien couvent bénédictin.

Ce musée possède l’une des plus grandes collections d’œuvres d’art d’Europe, avec un assortiment particulièrement impressionnant de peintures et de sculptures du XIVe au XXe siècle. Le musée possède également une excellente collection de peintures impressionnistes et d’art moderne. Les collections d’antiquités, de monnaies anciennes et d’arts graphiques sont également remarquables.

La qualité de la collection est exceptionnelle. Il existe de nombreuses œuvres renommées de maîtres européens tels que Delacroix, Géricault, Rembrandt, Rubens, Poussin et Véronèse.

Le restaurant et le salon de thé du musée, Les Terrasses Saint-Pierre, propose une option de restauration décontractée pour le déjeuner, des collations, du café et du thé. En été, vous pourrez dîner en plein air sur la terrasse dans les jardins.

Adresse : Palais Saint-Pierre, 20 Place des Terreaux, Lyon

2. Quartier Saint-Jean et Quartier Saint-Georges (vieille ville)

Quartier Saint-Jean et Quartier Saint-Georges (vieille ville)
Quartier Saint-Jean et Quartier Saint-Georges (vieille ville) | Daniel Jolivet / photo modifiée

L’ambiance lyonnaise Quartier Saint Jean est l’endroit idéal pour découvrir l’ambiance d’antan de Vieux-Lyon. Ce quartier médiéval au nord de la cathédrale est rempli de ruelles pavées étroites et de petites cours tranquilles.

Commencez à explorer autour Rue du Bœuf et le Place Neuve Saint-Jean, une place pittoresque remplie de restaurants traditionnels. Promenez-vous ensuite dans les rues piétonnes de Rue Saint Jean et Rue des Trois Maries. Il y a de nombreux magasins et cafés accueillants le long du chemin.

Continuer jusqu’à atteindre le Hôtel de Gadagne sur la place du Petit Collège. Ce manoir du XVe siècle abrite deux excellents musées. le Musée d’Histoire de Lyon (Musée d’Histoire) illustre l’histoire de la ville, de l’Antiquité au Moyen Âge et à la Renaissance jusqu’au XXe siècle. le Musée des Arts de La Marionnette (Puppet Museum) présente des marionnettes du monde entier.

A quelques pas des musées Gadagne se trouve Théâtre Le Guignol de Lyon (2 rue Louis Carrand), où se produit la compagnie de marionnettes Compagnie MA. Assister à un spectacle de marionnettes traditionnel est l’une des choses les plus divertissantes à faire à Lyon. Les représentations sont en français.

Un autre endroit pour assister à un spectacle de marionnettes est dans le Quartier Saint-Georges, au Théâtre La Maison de Guignol théâtre de marionnettes (Place de la Trinité, 2 Montée du Gourguillon). Les représentations sont en français; vérifier l’horaire à l’avance. Le théâtre est à quelques pas du Cathédrale Saint Jean Baptisteet à quelques pas se trouve le café du soleil (2 rue Saint-Georges), un endroit idéal pour déguster un authentique repas lyonnais.

3. Musée de la Civilisation Gallo-Romaine

Amphithéâtre romain
Amphithéâtre romain

Lyon se dresse sur le site de l’ancienne ville romaine appelée Lugdunum, fondée en 43 avant JC, qui était la capitale des Gaules. Ce superbe Musée d’Archéologie présente des objets de l’époque gallo-romaine, notamment des vases, des pierres tombales, des mosaïques, des statues, des pièces de monnaie et des céramiques. Les antiquités exposées proviennent des fouilles sur place (de la ville de Lugdunum) ainsi que des sites archéologiques romains à proximité de Saint-Romain-en-Gal et de Vienne.

La collection est réputée pour son ampleur et sa variété. Les points forts de la collection comprennent une sculpture monumentale d’Hercule, des marbres décoratifs provenant d’anciens bains et une magnifique mosaïque au sol de 100 mètres carrés représentant des images liées au dieu des océans.

Le musée s’étend également au site archéologique qui se trouve à proximité, à environ 300 mètres du musée. Ce site abrite les plus anciennes ruines antiques de France, dont deux théâtres romains. Le Grand Théâtre datant de 15 av. J.-C. était le théâtre de tragédies et de comédies. L’Odéon était le théâtre de spectacles musicaux. Il y a aussi les fondations d’un temple qui était consacré à la déesse Cybèle.

Adresse : Musée, 17 Rue Cléberg, Lyon ; Site Archéologique, 6 Rue de l’Antiquaille, Lyon

4. Restaurants gastronomiques, boutiques culinaires et cours de cuisine

Restaurants gastronomiques, boutiques culinaires et cours de cuisine
Restaurants gastronomiques, boutiques culinaires et cours de cuisine | Guillaume Bavière / photo modifiée

En visitant Lyon, il faut absolument s’adonner à la fameuse cuisine régionale. La copieuse gastronomie locale propose des plats satisfaisants tels que le steak, le ragoût d’agneau, le poulet rôti aux morilles et les œufs pochés à la sauce au vin rouge. La spécialité culinaire la plus unique est ce qu’on appelle « quenelles« , un type de boulette (faite avec du poisson haché) dans une riche sauce à la crème.

Les meilleures adresses à visiter à Lyon pour une cuisine authentique sont les « Bouchons Lyonnais« , des bistrots familiaux conviviaux qui proposent des repas simples mais délicieux. bouchons servent des spécialités régionales classiques. Le Grand Café Lyonnais (4 Rue de la Barre) est l’un des plus chics bouchons, servant une cuisine traditionnelle dans un élégant espace de restauration.

La ville compte plusieurs restaurants renommés créés par Paul Bocuse en plus de Auberge du Pont de Collonges Restaurant étoilé aux portes de Lyon. Dans le quartier de la Presqu’île, le Brasserie Le Nord sert des spécialités lyonnaises dans un cadre chaleureux et convivial. le Brasserie Le Sud près de la place Bellecour est spécialisé dans la cuisine méditerranéenne. Sur le Quai du Commerce, le Brasserie L’Ouest propose des plats français classiques dans une salle à manger décontractée.

Les touristes s’amuseront également à magasiner des produits gastronomiques à Lyon. Les accros du chocolat devraient se diriger vers Palomas boutique (2 rue du Colonel Chambonnet), chocolatier de renom à Lyon depuis 1917, et Boutique Voisin (28 rue de la République et autres lieux traversant Lyon), une prestigieuse chocolaterie fondée en 1897.

Une épicerie hautement recommandée est Giraudet (2 Rue du Colonel Chambonnet), qui vend des articles culinaires haut de gamme ; la boutique propose également des cours de cuisine. La boutique A L’Olivier (33 Cours Franklin Roosevelt) est un fournisseur des meilleures huiles d’olive fabriquées en France.

Assurez-vous également de visiter Les Halles de Lyon – Paul Bocuse (102 Cours Lafayette). Ce marché couvert compte 48 boutiques et restaurants différents qui proposent des produits régionaux, notamment des charcuteries, des fromages locaux, du pain frais, des quenelles, des truffes, des fruits, des légumes, de la pâtisserie et du chocolat.

5. Colline de la Croix Rousse

Colline de la Croix Rousse
Colline de la Croix Rousse

Construit sur les pentes du coteau de la Croix-Rousse, ce quartier historique était un important centre de tissage au début du XIXe siècle. En raison de la forte pente des rues, il existe de nombreuses courbes et escaliers charmants.

L’aspect le plus unique du quartier est sa collection de traboules, des passages couverts qui traversent des cours, des bâtiments (y compris des maisons particulières) et des escaliers piétonniers. Au XIXe siècle, ces ruelles particulières étaient utilisées par les ouvriers de la soie pour transporter leurs tissus. Les touristes s’amuseront à déambuler dans le quartier pour découvrir les curiosités architecturales des rues sinueuses et cachées traboules.

Il y a des passages commençant au 9 Place Colbert et se poursuivant jusqu’au 14 Bis Montée Saint Sébastien; du 20 rue Imbert Colomès au 55 rue des Tables Claudiennes ; et du 30 Rue Burdeau au 19 Rue René Leynaud (Passage Thiaffait). Les traboules sont ouvertes au public, mais les visiteurs doivent se taire, par respect pour les riverains.

Une autre attraction touristique dans cette région est le Maison des Canuts (Maison des Travailleurs de la Soie) au 10/12 Rue d’Ivry. Ce petit musée est dédié à l’art de créer la soie. Lors d’une visite, les touristes peuvent découvrir l’invention du métier Jacquard et assister à des démonstrations de tissage à la main sur des métiers traditionnels.

6. Quartier Presqu’île

Place Bellecour au coucher du soleil dans le quartier de la Presqu'ile
Place Bellecour au coucher du soleil dans le quartier de la Presqu’ile

Le quartier Presqu’ile de Lyon est un bout de terre, un peu comme une île, dans le fleuve. Ce quartier se distingue par sa belle architecture et ses places monumentales.

le Place des Terreaux vaut le détour juste pour voir la fontaine de FA Bartholdi. Cette œuvre d’art grandiose représente le char triomphal de la Garonne. Remarquez les quatre chevaux merveilleusement sculptés qui ont l’air très travailleurs, ils représentent les quatre rivières différentes qui se jettent dans l’océan.

celui de Lyon Hôtel de ville (Mairie) se trouve sur le côté est de la place. Construit à l’origine entre 1646 et 1672, l’Hôtel de Ville a été reconstruit (après un incendie) par Jules Hardouin Mansart dans son style baroque caractéristique.

Un autre édifice monumental dans ce domaine est le Palais de la Bourse et du Commerce, rue de la République. Bien que le bâtiment ait un style architectural Renaissance, il a été construit au 19ème siècle. En continuant au sud du Palais de la Bourse, les touristes croiseront le Église Saint-Bonaventureune ancienne église franciscaine construite aux XIVe-XVe siècles.

La plus belle place de Lyon dans le quartier de la Presqu’île est Place Bellecour, entre Rhône et Saône. La pièce maîtresse de la place est une statue équestre de Louis XIV réalisée par le sculpteur lyonnais F. Lemot. Des bâtiments élégants du XIXe siècle bordent les côtés est et ouest de la place. Du côté nord de la place, on a une vue sur la colline de Fourvière.

A quelques pas de la Place Bellecour se trouve le Hôtel-Dieu de Lyon, un splendide bâtiment du XVIIe siècle qui servait autrefois d’hôpital. Une autre jolie place, la Place Carnot, se trouve par la rue Victor-Hugo. Cette place abrite un immense monument à la République créé en 1890.

7. Musée des Tissus et des Arts Décoratifs

Dans un hôtel particulier lyonnais du XVIIIe siècle, deux superbes musées : le musée des Tissus et le musée des Arts décoratifs. le Musée des Tissus (Musée des Tissus) est un musée unique qui permet de découvrir l’histoire passionnante de la soierie lyonnaise, remontant à la période de la Renaissance.

La collection comprend des fragments rares de vêtements des XIIIe et XIVe siècles, des tapisseries exquises du XVIIIe siècle, ainsi que des pièces plus modernes des XIXe et XXe siècles. Une splendide robe en soie de l’impératrice Joséphine est également exposée. Parmi les objets les plus précieux de la collection se trouve une tunique plissée de l’époque de la 5e dynastie égyptienne, datant d’environ 2 500 av.

le Musée des Arts Décoratifs (Musée des Arts Décoratifs) propose une riche collection d’œuvres d’art décoratives peintes sur faïence, papier, bois et autres matériaux ; petites sculptures religieuses; figurines japonaises; morceaux de majolique italienne; vaisselle vintage; meubles antiques; et horloges.

Les éléments sont affichés dans des contextes réels pour fournir un contexte culturel. Certaines salles du musée présentent un décor somptueux. Les visiteurs ont l’impression de jeter un coup d’œil dans la maison d’une famille riche d’une époque révolue.

Adresse : 34 Rue de la Charité, Lyon

8. Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Lyon était connue comme la « Capitale de la Résistance » en raison de la force de sa lutte contre le régime nazi. Le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation est installé dans l’ancien bâtiment du chef de la Gestapo de Lyon. Cet édifice est aujourd’hui dédié à la mémoire des victimes qui étaient détenues dans les caves de l’édifice.

le Centre d’histoire raconte l’histoire des déportés, des enfants cachés des déportés, des résistants et autres qui ont vécu la Seconde Guerre mondiale. UNE exposition permanente décrit les événements majeurs de la Seconde Guerre mondiale et se concentre sur les années de la France occupée. le Centre de documentation (Document Center) est ouvert au public et propose une aide à la recherche.

Le centre projette également un film documentaire sur le procès de Klaus Barbie, l’officier SS qui était à la tête de la Gestapo à Lyon. Le film présente des témoignages oculaires et des extraits du procès de Barbie.

Un audioguide aide les visiteurs à comprendre les informations historiques, qui sont présentées dans des vidéos, des photos et des documents écrits. Le centre a pour but d’honorer les citoyens résistants et de rendre hommage à la mémoire des victimes de la déportation. Il met constamment à jour son contenu et recherche continuellement des témoins oculaires de la Seconde Guerre mondiale pour partager leurs histoires.

Adresse : Espace Berthelot, 14 Avenue Berthelot, Lyon

Site officiel:

9. Basilique Notre-Dame de Fourvière

Basilique Notre-Dame de Fourvière
Basilique Notre-Dame de Fourvière

Dans un emplacement majestueux sur la Colline de Fourvière (la colline qui surplombe le Vieux Lyon), la Basilique Notre-Dame s’élève à une hauteur de 130 mètres au-dessus de la Saône. La basilique est accessible par des funiculaires qui montent la colline.

Cette magnifique église a été construite après la guerre franco-prussienne (entre 1872 et 1884) lorsque les Lyonnais avaient juré de créer un sanctuaire marial si leur ville était épargnée. La basilique est un mélange de styles gothique et byzantin avec un intérieur richement décoré.

Passez du temps dans le sanctuaire pour admirer les somptueuses mosaïques et peintures. Après avoir visité l’intérieur, montez dans la tour nord-est pour admirer la vue sensationnelle sur le paysage urbain de Lyon et ses environs.

Pour des panoramas à couper le souffle, rendez-vous au Esplanade de Fourvière, sur le côté gauche de la Basilique, qui offre une vue imprenable sur la ville de Lyon. Les vues s’étendent sur les quartiers de la Croix-Rousse et des Terreaux, le Quartier Saint-Jean plus bas et la Place Bellecour sur la droite.

Adresse : Place de Fourvière, Lyon

10. Primatiale Cathédrale Saint-Jean Baptiste

Primatiale Cathédrale Saint-Jean Baptiste
Primatiale Cathédrale Saint-Jean Baptiste

Construite au XIIe siècle, la magnifique cathédrale Saint-Jean est réputée pour ses vitraux des XIIIe et XIVe siècles. La grande rosace datant de 1392 laisse entrer un kaléidoscope de lumière colorée.

La cathédrale est principalement romane avec une façade de style gothique tardif. L’une des caractéristiques les plus intéressantes est l’horloge astronomique créée par Nicolas Lippius en 1598.

La cathédrale possède également une cloche remarquable (fondue en 1622) nommée « Anne-Marie de la Primatiale » qui est l’une des plus grosses jamais réalisées et qui ne sonne que les jours de fête catholique.

Pour bien voir la cathédrale de loin, rendez-vous sur le talus près du Pont Bonaparte. Cette perspective vous permet de voir de loin les tours jumelles qui s’envolent.

Adresse : Place Saint-Jean, Lyon

11. Abbaye Saint-Martin d’Ainay

Abbaye Saint-Martin d'Ainay
Abbaye Saint-Martin d’Ainay

Plus ancienne église de Lyon, l’Abbaye Saint-Martin d’Ainay a été édifiée au XIe siècle à l’emplacement d’un temple romain du IVe siècle. L’église abbatiale appartenait à l’origine à une abbaye bénédictine fondée au VIe siècle. Merveilleux exemple d’architecture romane, l’église abrite quatre colonnes classiques, un dallage en mosaïque du XIIe siècle dans le chœur et des peintures dorées du XIXe siècle de l’artiste lyonnais Hippolyte Flandrin.

Adresse : Place d’Ainay Cure ou 11 Rue Bourgelat, Lyon

12. Spectacles culturels

Spectacles culturels
Spectacles culturels

Sur la place de la Comédie, le Opera de Lyon est un opulent opéra du XIXe siècle doté d’un dôme majestueux. Le théâtre d’origine a été rénové par Jean Nouvel, qui a triplé la taille du bâtiment en utilisant des techniques architecturales modernes. L’Opéra de Lyon présente une grande variété d’opéras, ainsi que des spectacles de danse et des concerts de musique classique.

Les touristes peuvent visiter l’Opéra de Lyon le samedi à 13h. Pour organiser une visite, vous devez prendre rendez-vous avec un guide à l’Office de Tourisme de Lyon.

le Théâtre des Célestins (4 rue Charles Dullin) est un éblouissant théâtre néoclassique construit en 1881. L’élégant auditorium de style italien est l’un des plus beaux d’Europe. Les clients s’émerveillent devant la peinture au plafond à couper le souffle et le décor doré tout en se prélassant dans des sièges en velours rouge moelleux.

Le théâtre présente des spectacles dramatiques (en français), allant du répertoire classique aux pièces contemporaines. Le théâtre est ouvert au public en visite un samedi du mois. Les groupes peuvent organiser des visites en contactant le théâtre à l’avance.

13. Parc de la Tête d’Or

Parc de la Tête d'Or
Parc de la Tête d’Or

Le parc de la Tête d’Or doit son nom à une statue dorée du Christ qui, selon la légende, aurait été enterrée ici par les croisés. Niché sur la rive gauche du Rhône, ce parc luxuriant est un havre de paix au cœur de la ville.

Le parc dispose d’un zooun domaine de huit hectares jardin botaniqueet un Roseraie avec des variétés anciennes. Il y a aussi un lac (L’Embarcadère) où les familles peuvent louer des bateaux pour naviguer et admirer le paysage.

Les points forts du parc pour les enfants sont Le Grand Carrousel, un ravissant manège créé en 1895 ; la promenades à poney; la « Petit Lac » (« Little Lake »), avec ses mini pédalos conçus pour les tout-petits ; et un train choo choo à l’ancienne appelé « La Dauphinoise » que les jeunes adorent.

Adresse : Place du Général Leclerc, Lyon

Site officiel:

14. Musée de l’Imprimerie

Musée de l'Imprimerie
Musée de l’Imprimerie | Matt Neale / photo modifiée

L’imprimerie était une technologie révolutionnaire qui a changé le monde, et Lyon était un important centre de fabrication de livres aux XVe et XVIe siècles. Ce musée offre un aperçu perspicace de l’histoire. Les expositions expliquent les techniques d’impression graphique ainsi que l’effet culturel des livres imprimés.

Adresse : 13 Rue de la Poulaillerie 69002 Lyon

15. Fresque de personnalités lyonnaises

Fresque de personnalités lyonnaises
Fresque de personnalités lyonnaises | Tony Bowden / photo modifiée

Au Quai Saint Vincent, cette fresque de 800 mètres carrés met en scène 31 personnalités lyonnaises célèbres, 25 personnages historiques et 6 personnages contemporains. La murale a été réalisée par l’organisme Cité de la Création en 1994-1995. Cherchez Paul Bocuse devant le restaurant « Le Pot Beaujolais ».

Adresse : 49 Quai Saint Vincent et 2 Rue de la Martinière

Où séjourner à Lyon pour faire du tourisme

Le centre compact de Lyon est facile à naviguer, avec le quartier de la Presqu’île soigneusement enfermé entre les fleuves convergents du Rhône et de la Saône. En son centre se trouve la grande place Bellecour, avec l’Office de Tourisme. Derrière la Presqu’île, rues et escaliers montent à pic jusqu’au sommet de la Croix Rousse. Sur la rive droite se trouve le Vieux Lyon classé par l’UNESCO. le hôtels très bien notés ci-dessous sont pratiques pour les principales attractions touristiques dans ou à proximité de ces zones :

  • Hôtels de luxe: Proche des commerces et des restaurants, le Mercure Lyon Centre 4 étoiles Beaux Arts est au centre du quartier de la Presqu’île, à proximité de la place Bellecour.

    Les somptueuses chambres d’hôtes de l’hôtel cinq étoiles Le Royal Lyon – MGallery Collection donnent sur une cour calme ou sur la place Bellecour.

    Entre la Saône et le Musée des Beaux-Arts, le Grand Hôtel des Terreaux propose des chambres élégamment décorées dans une maison de ville du XIXe siècle. L’hôtel dispose également d’une piscine intérieure et propose un petit-déjeuner gastronomique.

  • Hôtels de milieu de gamme : A proximité des cafés colorés du quai Saint-Antoine, l’Hôtel des Célestins est dans un quartier animé avec de nombreux restaurants et magasins.

    Directement en face de la Saône depuis la cathédrale et à proximité du Théâtre des Célestins, l’Hôtel des Artistes est un hôtel familial avec d’excellents équipements.

    Hôtel Bayard Bellecour occupe un gracieux hôtel particulier du XIXe siècle, classé monument historique, en plein sur la place Bellecour.

  • Hôtels économiques : A proximité du Musée des Tissus et des Arts Décoratifs, l’Hôtel deux étoiles Vaubecour propose un hébergement de charme dans un quartier d’antiquaires et d’ateliers d’artisans.

    Dans le quartier de la Presqu’île à proximité de la gare Perrache se trouve l’Hôtel du Simplonqui propose un hébergement basique et un restaurant décontracté.

    A deux pas du Vieux Lyon et à deux pas du Musée des Beaux-Arts, l’Hôtel Saint-Pierre des Terreaux a de petites chambres de style contemporain avec des mini-réfrigérateurs, mais pas d’ascenseur.

Conseils et visites : comment tirer le meilleur parti de votre visite à Lyon

Lyon est une ville assez grande pour qu’il soit utile d’y faire un tour organisé. Cela vous permet de visiter les principales attractions touristiques de manière agréable et facile, sous la conduite d’un guide local compétent. Imprégnez-vous de l’ambiance historique de la ville et admirez les hauts lieux culturels tout en apprenant des histoires intéressantes et des détails historiques. Vous trouverez ci-dessous plusieurs circuits comprenant des visites du Vieux Lyon (la vieille ville) et d’autres sites incontournables :

  • Voir les points forts de la ville : Pour vous assurer de voir tous les principaux sites touristiques, montez dans un bus à arrêts multiples Visiter qui s’arrête à 14 attractions différentes, dont des musées, des parcs et des monuments historiques.

    Pour une expérience plus personnalisée, optez pour le Lyon Guided City Tour by Electric Tuk-Tuk pour une ou deux heures d’une visite guidée privée qui vous emmènera dans les principaux sites touristiques de Lyon tels que la Place Bellecour et la Colline de Fourvière.

  • Découvrir le Vieux Lyon : Promenez-vous dans les rues étroites et sinueuses et les anciennes ruelles de la vieille ville et sentez-vous comme si vous remontiez dans le temps lors de cette visite guidée à pied du vieux conte Lyon. Votre guide vous racontera des histoires sur les personnes qui ont vécu ici à l’époque de la Renaissance. les contes donnent vie au passé fascinant de la ville.

    Pour découvrir le quartier pittoresque de la Colline de la Croix-Rousse, empruntez le Lyon City Tramqui comprend une visite guidée en petit train.