Les livres de cette série sont ceux que j’ai lus dans le cadre du Language Reading Challenge. Vous pouvez trouver plus d’informations sur la façon de participer au défi dans ce post et vous pouvez linkup pour votre livre de mars au bas de ce post.

Ce mois-ci, dans le cadre du Language Book Challenge, j’ai lu deux livres pour répondre à l’exigence de lire soit un carnet de voyage, soit un livre de voyage lié à un pays qui parle l’une des langues que vous étudiez ou que vous envisagez d’étudier.

Le premier livre que j’ai lu dans le cadre du défi était « A Geek in Thailand » de Jody Houton et le second était « The Only Street in Paris » d’Elaine Sciolino.

Un geek en Thaïlande : À la découverte du pays des bouddhas d’or, du pad thaï et du kickboxing, par Jody Houton.



Bien que je n’étudie pas actuellement la langue thaïlandaise et que je n’aie pas l’intention de l’étudier, c’est un pays où j’ai toujours voulu aller depuis que j’ai visité son voisin, la Malaisie, il y a quelques années. En fait, quand j’y pense, cela fait même plus longtemps – je suis plongeur certifié depuis l’âge de quatorze ans et j’ai entendu parler de voyages de plongée incroyables dans le pays aussi longtemps que je m’en souvienne.

Hélas, je ne suis pas encore allé au pays du sourire, mais j’ai pu faire un voyage par procuration à travers Jody Houton en lisant son livre « A Geek in Thailand », et il était si bien conçu qu’il m’a donné envie de manger thaïlandais, de faire un voyage dans l’une de ses incroyables stations balnéaires et de plonger avec des requins-baleines (ou n’importe quelle plongée dans cette direction, en fait).

Mais le livre a fait bien plus qu’éveiller en moi le désir de visiter. En fait, j’ai appris pas mal de choses sur la Thaïlande en lisant ce livre. Des choses comme le fait que Bangkok est en train de couler et qu’elle pourrait se retrouver sous l’eau dès 2030, que le Pad Thai a été créé par Luang Phibunsongkhram pour réduire la consommation de riz en Thaïlande, que le nom d’origine de Bangkok est un sacré nom de bouche (en thaï et en anglais), et comment éviter les arnaques en voyageant dans le pays.

« A Geek in Thailand » regorge de pages d’informations sur la culture thaïlandaise et il y a beaucoup de choses à assimiler, mais le livre a été assemblé de manière parfaite pour que vous restiez immergé dans son texte. Présenté sous la forme d’un magazine, comme s’il était destiné à être lu par petits intervalles, « A Geek in Thailand » est une lecture relaxante et agréable. Bien qu’il contienne un grand nombre d’informations, les passages sont divisés tout au long du livre en colonnes latérales et en courtes sections, de sorte que vos yeux peuvent facilement s’écarter à tout moment pour admirer les photos vivantes qui ornent les pages.

La majorité du livre traite de différents aspects de la culture, de la cuisine, des loisirs et de la politique thaïlandaise, le dernier chapitre étant consacré aux voyages en Thaïlande. J’adore le fait que la majorité du livre traite de la culture thaïlandaise et que seule une courte section soit réservée aux informations touristiques. Et le plus intéressant, c’est qu’il est écrit du point de vue de quelqu’un qui a vécu toutes ces expériences en tant que visiteur et résident en Thaïlande.

Livre: Un geek en Thaïlande : A la découverte du pays des Bouddhas d’or, du Pad Thaï et du Kickboxing.
Auteur: Jody Houton
Pages: 159 pages
Éditeur: Tuttle Publishing
Publication Date : 2016

La seule rue de Paris : La vie dans la rue des Martyrs par Elaine Sciolino.

J’ai essayé les échantillons de plusieurs livres avant de m’arrêter sur « La seule rue de Paris » d’Elaine Sciolino. Il y avait quelque chose dans son style d’écriture qui me faisait tourner les pages. De plus, le fait que le livre traite de l’un de mes sujets préférés – Paris – n’est pas pour rien.

J’ai lu pas mal de livres sur l’histoire de Paris, mais j’ai vraiment apprécié ce livre pour son intérêt unique – la vie dans une seule rue à l’époque de l’écriture et dans le passé. Il vous donne un aperçu de la vie parisienne dans une rue historique de la Ville Lumière et vous donne envie de visiter une fromagerie ou une poisonnerie familiale tout en vous apprenant à réparer des baromètres et à restaurer des objets historiques.

J’ai vraiment apprécié la lecture de « La seule rue de Paris » et j’aurais aimé qu’il soit en français pour pouvoir le partager avec ma famille en France, car je sais qu’il les intéresserait aussi !

Voir aussi

Speechling Review : Gagnez en confiance dans votre discours et votre prononciation.

Livre: La seule rue de Paris : La vie dans la rue des Martyrs
Auteurs: Elaine Sciolino
Pages: 320 pages
Éditeur: W. W. Norton &amp ; Company
Date de publication: 22 octobre 2015

Lien vers le défi de la lecture des langues

1. Partagez votre message sur le livre que vous avez lu ce mois-ci. Les soumissions sans rapport avec le thème ou les liens vers votre page d’accueil seront supprimés.

2. Créez un lien vers cet article dans le cadre de votre article.

3. Suivez les hôtes : Shannon d’Eurolinguiste, Lindsay de Lindsay Does Languages, et Alex Gentry de The Language Voyager.

4. C’EST LA REGLE LA PLUS IMPORTANTE : Visitez le site de la personne qui s’est connectée immédiatement avant vous et laissez-lui un commentaire encourageant ! Si tu ne le fais pas, tu seras retiré du linkup.

Conseils pour l'apprentissage des langues | Eurolinguiste

Et vous ? Avez-vous lu des livres sur les voyages qui vous ont plu ? Je serais ravi d’en entendre parler dans les commentaires.



Shannon Kennedy

Je m’appelle Shannon Kennedy et je suis la passionnée de langues, de voyages et de gastronomie derrière Eurolinguiste. Je suis également la polyglotte résidente de Drops et la coach en chef du défi « Fluent in 3 Months ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *