Écrit par Jim O’Donnell
2 août 2019

Lorsque les Espagnols sont arrivés, il y avait plusieurs dizaines de pueblos dans le centre-nord du Nouveau-Mexique. Certaines de ces communautés amérindiennes ont été rapidement anéanties; d’autres se sont lentement effondrés et ont disparu. Pourtant, encore aujourd’hui, dans la région de Santa Fe, un certain nombre de pueblos amérindiens existent toujours et accueillent les visiteurs.

Dans ces villages, les anciennes traditions telles que les danses rituelles et l’artisanat artistique sont maintenues. Bien que généralement ouverts aux visiteurs, les pueblos ont tendance à traiter les étrangers avec une certaine réserve ; par conséquent, rappelez-vous que vous ne devez pas photographier ou filmer à l’intérieur des pueblos, sauf autorisation expresse.

Le Nouveau-Mexique abrite 19 pueblos : Acoma, Cochiti, Isleta, Jemez, Laguna, Nambe, Picuris, Pojoaque, Sandia, San Felipe, San Ildefonso, San Juan, Santa Ana, Santa Clara, Saint-Domingue, Taos, Tesuque, Zia, et Zuni. Pour vous aider à en savoir plus sur ces communautés fascinantes avant de vous y rendre, n’oubliez pas de consulter notre guide du visiteur sur les Pueblos amérindiens du Nouveau-Mexique.

Remarque : Certaines entreprises peuvent être temporairement fermées en raison de récents problèmes de santé et de sécurité à l’échelle mondiale.

Taos Pueblo, Nouveau-Mexique

Taos Pueblo, Nouveau-Mexique
Taos Pueblo, Nouveau-Mexique

Juste au nord de la ville moderne de Taos se trouve Taos Pueblo, qui a été continuellement et exclusivement occupé pendant au moins 1 000 ans et a conservé une grande partie de son caractère de pueblo dans sa forme la plus pure. Autour de la place centrale se trouvent des maisons en forme de forteresse dans le plus ancien style d’adobe, construites uniquement en argile et en paille, sans briques cuites, et abritant quelque 150 habitants. Les maisons à plusieurs étages et les fours à coupole pour la cuisson du pain sont particulièrement remarquables.

Construit dans un style hispanique en 1813, le Église de la Mission de San Francisco de Asis est situé juste à côté de la place centrale. Les habitants sont encore fortement attachés à leurs traditions, et le pueblo a tendance à être assez réservé. Les visiteurs sont les bienvenus pendant la journée et lors d’occasions spéciales annoncées sur le site Web du pueblo. Les visites guidées sont exceptionnelles.

Site officiel:

Kewa Pueblo, Nouveau-Mexique

Kewa Pueblo, Nouveau-Mexique
Kewa Pueblo, Nouveau-Mexique | Département américain de l’agriculture / photo modifiée

Situé à 30 miles au sud-ouest de Santa Fe, Kewa Pueblo–anciennement Santo Domingo Pueblo–est l’un des plus grands et des plus conservateurs des Pueblos du Nouveau-Mexique. Le pueblo est bien connu pour sa production de bijoux, sa poterie et son artisanat, ainsi que pour la grande importance accordée aux institutions religieuses et aux structures sociales séculaires. Les bijoutiers de Saint-Domingue ont tendance à voyager très loin avec leurs marchandises, ce qui est l’une des raisons pour lesquelles le pueblo est si connu.

Malgré la nature conservatrice du pueblo, ils accueillent les visiteurs pour la Danse du maïs et Sandaroainsi que Cérémonies de Noël et de Pâques. L’église Mission Santo Domingo a été achevée en 1895 sur le site d’une ancienne église détruite lors de la révolte de Pueblo à la fin des années 1600. Les photographies et autres enregistrements ne sont pas autorisés.

Site officiel:

Cochiti Pueblo, Nouveau-Mexique

Cochiti Pueblo, Nouveau-Mexique
Cochiti Pueblo, Nouveau-Mexique

Cochiti Pueblo est situé à environ 80 km au nord d’Albuquerque et à 35 km au sud-ouest de Santa Fe. Couvrant plus de 50 000 acres, le pueblo abrite environ 1 200 personnes, pour la plupart des agriculteurs et des éleveurs. Cochiti a travaillé dur pour maintenir la langue maternelle de Kerès, ainsi que les pratiques traditionnelles et la religion. Comme le Kewa Pueblo voisin, Cochiti est bien connu pour son style unique de bijoux, ainsi que pour ses styles de poterie spéciaux et ses tambours faits à la main.

Cochiti est généralement ouvert tous les jours, bien qu’ils ferment pour certaines cérémonies. Les photographies et autres enregistrements sont strictement interdits.

Jemez Pueblo, Nouveau-Mexique

Jemez Pueblo, Nouveau-Mexique
Jemez Pueblo, Nouveau-Mexique

Situé parmi les magnifiques falaises rouges de Canyon de San Diego dans les montagnes Jemez au nord-ouest d’Albuquerque, Jemez Pueblo est minuscule, avec seulement environ 2 000 membres tribaux. Le village lui-même est fermé aux visiteurs et les cérémonies ne sont pas rendues publiques. le Centre d’accueil des visiteurs de Walatowa à Jemez Pueblo, cependant, offre des informations sur le pueblo et ses environs, ainsi que des photographies historiques.

Jemez est connu pour son utilisation cérémonielle de courses à pied pour marquer des événements spéciaux et pour aider à la croissance des cultures. Il est également connu pour son retour aux sources alimentaires traditionnelles comme moyen de lutter contre les maladies modernes telles que le cancer et le diabète. La pêche à la mouche est disponible au lac Dragon Fly et au lac Holy Ghost sur les terres pueblo.

Site officiel:

Pojoaque Pueblo, Nouveau-Mexique

Pojoaque Pueblo, Nouveau-Mexique
Pojoaque Pueblo, Nouveau-Mexique | Mike Fisher / photo modifiée

L’un des six pueblos de langue tewa du couloir du Rio Grande, Pojoaque est habité sous une forme ou une autre depuis environ 1 500 ans, atteignant son apogée dans les années 1500. Le nom Tewa du pueblo signifie « un endroit pour recueillir et boire de l’eau ». L’arrivée des Espagnols a apporté de grandes difficultés au peuple pueblo, et beaucoup se sont dispersés dans d’autres tribus, entraînant une désertion complète à un moment donné.

Pojoaque connaît actuellement une formidable croissance économique, et la collection permanente d’art et d’artisanat traditionnels Pueblo est une attraction indéniable au Centre culturel et musée de Poeh. Les visiteurs sont les bienvenus et des danses traditionnelles sont organisées certains week-ends d’été.

Site officiel:

San Ildefonso Pueblo, Nouveau-Mexique

San Ildefonso Pueblo, Nouveau-Mexique
San Ildefonso Pueblo, Nouveau-Mexique

Situé juste au pied du plateau de Pajarito le long du Rio Grande, San Ildefonso est surtout connu pour l’incroyable style de poterie noir sur noir qui y est originaire. Aujourd’hui, ces pots sont considérés comme un objet phare parmi les collectionneurs d’art. Outre les marmites, ce petit pueblo d’environ 600 habitants est également connu pour ses aquarellistes et ses bijoutiers.

Le pueblo existe depuis près de 1 000 ans et conserve un fort sentiment d’identité et de culture, perpétuant les pratiques et cérémonies religieuses. La plus connue est la Buffalo Deer Dance, exécutée le jour de leur fête.

Peuple de langue tewa, les San Ildefonso accordent une grande importance à l’éducation et à la revitalisation de leur langue. le Musée San Ildefonso Pueblo expose des poteries contemporaines et traditionnelles, des peintures et d’autres artefacts, mettant l’accent sur les artefacts et les objets historiques de San Ildefonso. le Église missionnaire de San Ildefonso est une reconstitution de l’église d’origine, construite en 1711 et qui vaut bien une visite.

Site officiel : www.sanipueblo.org/

Santa Ana Pueblo, Nouveau-Mexique

Rivière Jemez près du pueblo de Santa Ana
Rivière Jemez près du pueblo de Santa Ana

Les Espagnols n’ont pas épargné les habitants de Santa Ana, mais les ont anéantis au milieu des années 1600. Mais vers 1700, les survivants sont revenus et ont construit une nouvelle communauté dans un nouvel emplacement juste au nord de l’actuel Albuquerque. À l’origine agriculteurs, la plupart des résidents actuels de Santa Ana travaillent désormais hors de la réserve. Les habitants du pueblo ont tendance à avoir deux résidences, un hameau agricole le long du Rio Grande et une maison plus traditionnelle le long de la rivière Jemez.

Les formes d’art traditionnelles de Santa Ana ont été relancées dans les années 1970 et le pueblo est maintenant connu pour sa poterie de haute qualité. Le pueblo accueille plusieurs danses au début de l’été qui sont ouvertes aux touristes. La plus connue est la danse du maïs. Parmi les autres choses à faire, il y a la visite de l’église de la mission (qui date de 1750), le terrain de golf et centre de villégiature de Santa Ana et le Cooking Post proposant une cuisine autochtone. Les visiteurs sont les bienvenus.

Site officiel : www.santaana.org/

Pueblo de Santa Clara, Nouveau-Mexique

Pueblo de Santa Clara, Nouveau-Mexique
Pueblo de Santa Clara, Nouveau-Mexique

Un autre des pueblos de langue tewa, Santa Clara Pueblo est situé à environ 30 miles au nord-ouest de Santa Fe. Un pueblo assez grand, il est peut-être mieux connu pour les danses intéressantes exécutées autour de Noël. Le pueblo arbore une économie diversifiée avec un certain nombre d’options pour le visiteur, y compris des visites guidées, la pêche et le camping. Le paysage entourant le pueblo est magnifique.

Avec un fort sentiment d’identité, les habitants de Santa Clara conservent leur religion traditionnelle tout en accordant une grande valeur à l’éducation moderne. Santa Clara autorise les visiteurs à certains de ses festivals, mais pas à tous.

A voir absolument au pueblo sont les Puye Cliff Habitations, la maison ancestrale du peuple de Santa Clara. Il y a 740 chambres dans les ruines, occupées par pas moins de 1 500 personnes des années 1100 à environ 1580. Le Pueblo de Santa Clara est très connu pour sa belle poterie, connue pour ses motifs uniques de plumes d’aigle.

Tesuque Pueblo, Nouveau-Mexique

Rocher de chameau, Tesuque Pueblo
Rocher de chameau, Tesuque Pueblo

Situé dans le contreforts des montagnes Sangre de Cristo juste au nord de Santa Fe, Tesuque Pueblo a été créé en 1694 sur le site d’un ancien pueblo construit au 12ème siècle. C’est peut-être cette histoire qui en fait l’un des plus réservés et traditionnels de tous les Pueblos du Nouveau-Mexique. Les habitants de Tesuque continuent de pratiquer des pratiques agricoles traditionnelles et fabriquent de superbes poteries aux couleurs étonnantes. Les danses d’hiver au pueblo sont généralement ouvertes aux visiteurs. Assurez-vous de visiter l’église de la mission Tesuque Pueblo.

Nambe Pueblo, Nouveau-Mexique

Nambe Pueblo, Nouveau-Mexique
Nambe Pueblo, Nouveau-Mexique

Un autre des pueblos de langue tewa situé juste au nord de Santa Fe, Nambe est peut-être l’un des plus « hispanisés » de tous les pueblos du Nouveau-Mexique. Situé dans un paysage d’une beauté époustouflante et doté d’une vue à couper le souffle Chutes de Nambe, le pueblo a connu un renouveau récent dans l’artisanat traditionnel, en particulier le tissage et la poterie. Il y a aussi une galerie de sculptures d’art.

Aujourd’hui, la plupart des habitants de Nambe sont soit des agriculteurs, soit des employés du laboratoire national de Los Alamos situé à proximité. Les danses Nambe ont généralement lieu en été, et le pueblo est surtout connu pour son festival du 4 juillet.

Site officiel:

Picuris Pueblo, Nouveau-Mexique

Picuris Pueblo, Nouveau-Mexique
Picuris Pueblo, Nouveau-Mexique

L’ancien Picuris Pueblo, situé à 55 miles au nord-est de Santa Fe, est également connu sous le nom de San Lorenzo Pueblo et a été construit au 13ème siècle. À une certaine époque, c’était le plus grand pueblo du Nouveau-Mexique, mais il est maintenant parmi les plus petits. La plupart des membres du pueblo travaillent hors de la réserve, et pourtant la vie au village conserve une grande partie de sa saveur traditionnelle, y compris plusieurs danses en été.

Picuris – traduit par « ceux qui peignent » – est connue pour sa poterie inhabituelle qui se distingue de toutes les autres formes de céramique amérindienne car elle est faite d’argile micacée mélangée à du mica. le Centre du Musée Picuris Pueblo comprend les ruines historiques du pueblo, l’église de la mission, la maison du cuir chevelu et plusieurs kivas restaurés. Les expositions comprennent des artefacts préhistoriques, des photographies et des textes d’intérêt historique local, ainsi que le travail d’artistes contemporains régionaux. L’église de la mission San Lorenzo de Picuris vaut bien la visite.

Site officiel : www.picurispueblo.org

San Felipe Pueblo, Nouveau-Mexique

Carte postale de l'église de la mission San Felipe
Carte postale de l’église de la mission San Felipe | Jason Woodhead / photo modifiée

Au sud-ouest de Santa Fe se trouve le San Felipe Pueblo, l’une des plus anciennes colonies de la région. Pueblo de langue keresan, San Felipe est connu pour son conservatisme culturel et sa lutte pour protéger et conserver sa culture traditionnelle. Le pueblo est une théocratie, où la structure sociale et les besoins de la tribu tendent à primer sur ceux de l’individu.

Les visiteurs ne sont généralement pas les bienvenus au pueblo, bien qu’à certains moments, les étrangers soient autorisés à venir danser. Ceux-ci incluent des danses en mai et juin. De superbes perles sont la marque de l’art de San Felipe. L’église de la mission San Felipe a été achevée en 1736 sur le site d’une église précédente construite en 1706.

Ohkay Owingeh, Nouveau-Mexique

San Juan Pueblo, Nouveau-Mexique (Ohkay Owingeh)
San Juan Pueblo, Nouveau-Mexique (Ohkay Owingeh) | Larry Lamsa / photo modifiée

Le très pittoresque Ohkay Owingeh Pueblo (anciennement San Juan Pueblo), situé à 30 miles au nord-ouest de Santa Fe, est connu pour ses potiers et sculpteurs sur bois qualifiés. Il abrite un célèbre centre d’art et coopérative, où les touristes peuvent voir des artistes et artisans locaux travaillant sur des bijoux et de la poterie. Ohkay Owingeh Pueblo a connu un renouveau économique qui a également permis un renouveau des pratiques culturelles traditionnelles.

Les visiteurs sont les bienvenus et la danse hivernale du cerf est peut-être la cérémonie la plus célèbre ouverte au public. La structure sociale est basée sur une division entre Winter People et Summer People, ainsi qu’une division rigide entre le monde des hommes et celui des femmes. Ce pueblo de langue tewa gère également le Coopérative des jardins Ohkay T’owa, qui est ouvert aux visiteurs intéressés par la cuisine autochtone traditionnelle. Le nom du pueblo signifie « lieu du peuple fort ».

Site officiel:

Zia Pueblo, Nouveau-Mexique

Cascade, Zia Pueblo
Cascade, Zia Pueblo | Bureau du film d’Albuquerque / photo modifiée

Zia Pueblo est situé à 20 miles au nord-ouest de Bernalillo, au large de la NM 44. Ce pueblo est difficile à voir étant donné qu’il se marie si bien avec le paysage environnant. Le pueblo, vieux de 700 ans, prête son symbole au drapeau de l’État du Nouveau-Mexique. Zia est un autre des pueblos de langue keresan et a tendance à être plutôt réservé.

La plupart des membres de la tribu travaillent comme agriculteurs ou éleveurs, bien que les arts et l’artisanat aient pris leur envol au cours des dernières décennies. Le plus remarquable est la poterie rouge non polie avec un engobe blanc recouvert de peintures abstraites d’oiseaux. L’église de la mission a été créée en 1706 et est généralement ouverte aux visiteurs, et les étrangers sont également les bienvenus à la danse du maïs d’août, mais aucune photographie ou enregistrement n’est autorisé.

Site officiel: