Le mois dernier, le thème du Language Reading Challenge était de lire une introduction à votre langue cible.
Ceux qui étaient à un niveau intermédiaire ou avancé pouvaient trouver un article ou un chapitre dans leur manuel de cours qui expliquait quelque chose qui leur posait problème en particulier.

Comme ma langue de prédilection, en ce moment, est une langue nouvelle pour moi, j’ai pu lire une introduction. La langue ? Le japonais.

J’ai choisi de travailler avec mon livre de conversation Lonely Planet. En partie parce qu’il s’agissait d’une introduction à la langue que je possédais déjà (et je crois qu’il faut utiliser pleinement ce que l’on a avant d’investir dans de nouvelles ressources) et aussi parce que la série figure en tête de ma liste de livres de phrases préférés.

Dans le livre de phrases Lonely Planet



Selon la langue que vous apprenez, Lonely Planet inclut quelques éléments différents. Les grandes catégories, cependant, sont assez cohérentes.

Les guides de conversation sont généralement répartis dans les catégories suivantes :
* Outils (prononciation, chiffres, temps, argent et défis dans la langue)
* Pratique (transport, logement, achats, etc.)
* Social (rencontres, intérêts, etc.)
* Alimentation (manger à l’extérieur, besoins spéciaux, etc.)
* Voyage sécurisé (santé, situations d’urgence)
* Voyage durable (respect, vélo, don de soi)
* Petit dictionnaire (japonais-anglais et anglais-japonais)

Mes réflexions sur l’utilisation du livre de phrases Lonely Planet

Le guide de conversation contient beaucoup d’informations compte tenu de sa taille. Il présente la grammaire de base, un certain nombre d’expressions utiles et des éléments intéressants sur la culture japonaise.

Je trouve le format de poche extrêmement pratique (il est facile à transporter) et même si votre but ultime n’est pas de voyager, il contient de nombreuses phrases utiles pour les apprenants.

Ce que j’aime le plus, cependant, c’est la quantité de vocabulaire incluse. Pour sa taille, c’est impressionnant.

Quelques-unes des choses que j’ai apprises sur le Japon et la langue japonaise

En travaillant sur mon recueil de phrases, j’ai appris un certain nombre de choses intéressantes sur la langue japonaise et le Japon. En voici quelques-unes qui m’ont particulièrement frappé :

1. Il existe une position assise réservée aux occasions formelles appelée seiza 正座.

Cette expression se traduit littéralement par « assise droite » ou « assise correcte ». Lorsque vous êtes assis de cette façon, vos jambes sont repliées directement sous vous et votre dos est droit.

Geiko Kimiha

2. Sensei et san ne sont pas les seuls suffixes utilisés.

Je me doutais qu’il y avait plus que ces deux-là, mais c’était bien d’en savoir plus sur les différents suffixes. Il s’agit notamment de .sama, –chan, –kun, –boet –senpai.

3. Les arts traditionnels du spectacle au-delà du kabuki.

Il y a aussi bunrakule théâtre de marionnettes traditionnel du Japon ; buto, une forme de danse moderne ; kyogen, vignettes comiques ; non, un drame de la danse classique ; manzai, une autre bande dessinée ; ainsi que rakugoun monologue comique.

4. Quand on voit -ya 屋 après un aliment, cela signifie que le restaurant en est spécialisé.

Voir aussi

Présentation de Language Conqueror

Cela signifie que si le plat est écrit shabushabuyaalors les restaurants sont spécialisés dans shabu shabu. Si c’est sushiyaalors ils sont connus pour leurs sushis.

5. Manger en marchant est considéré comme impoli.

Et vous ne verrez pas souvent les gens le faire dans les rues du Japon. De plus, cela signifie qu’après avoir terminé votre repas, vous devrez transporter vos déchets avec vous. Il y a très peu de poubelles publiques au Japon.

Pour résumer mon opinion sur les guides de conversation Lonely Planet.

Lorsque vous commencez à apprendre une langue, le guide de conversation Lonely Planet est une excellente introduction. Vous pouvez choisir le vocabulaire qui vous convient (n’oubliez pas que vous n’êtes pas obligé de tout savoir, retenez juste ce dont vous avez besoin !), en apprendre un peu plus sur la culture et avoir un bref aperçu de la grammaire que vous rencontrerez lorsque vous serez plus familier avec la langue.

La section sur la nourriture est incroyablement complète, donc si cela vous intéresse, il vaut la peine de se procurer un exemplaire rien que pour cela.

Et vous ?

Que lisez-vous ce mois-ci ? J’aimerais en savoir plus dans les commentaires ci-dessous.

Vous pouvez également nous rejoindre sur Facebook si vous souhaitez participer au Language Reading Challenge.



Shannon Kennedy

Je m’appelle Shannon Kennedy et je suis la passionnée de langues, de voyages et de gastronomie derrière Eurolinguiste. Je suis également la polyglotte résidente de Drops et la coach en chef du défi « Fluent in 3 Months ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *